Musée gallo romain Vesunna

  • musée vesunna perigueux musée vesunna perigueux

Envie de plonger dans l’histoire gallo romaine pendant vos vacances camping en Dordogne ? Ne ratez pas le musée Vesunna à Périgueux !

L’histoire de Vesunna ou Vesone et la naissance de Périgueux

Le Quartier sud de Périgueux est le siège de l’ancienne capitale gallo-romaine des Pétrocores, peuple du sud de la gaule celtique établi entre l’actuelle Dordogne et vallée de la Vézère et de l’Isle.
Ce peuple se développe du Ier au lll ème siècles et est à l’origine du nom de l’ancienne province Périgord et de celui de sa capitale Périgueux.
Lors de la conquête de la Gaule par Jules César, les Petrocoriens fournissent 5000 guerriers a Vercingétorix pour affronter les légions.
Ils sont alors réputés pour leur excellence dans le travail du fer.
A la fin du lll ème Vesunna ou Vesone se dote d’une enceinte défensive pour résister au raid barbares. En 418 la ville est cédée Wisigoths puis passe sous la dominations des Francs en 507.
La cité fusionne au moyen âge avec la cité médiévale voisine pour former la ville de Périgueux.

Un riche héritage archéologique

Si la tour de Vésone, vestige du temple gallo-romain est toujours restée visible, en 1959 sont découverts à proximité les vestiges d’une riche demeure urbaine appelée Domus.
Débute alors des sondages archéologiques qui mettent au jour des murs d’enduits peints de plus d’un mètre de hauteur.
Les séries de campagnes de fouilles vont renseigner les experts sur les modifications opérées sur la Domus au fil de son occupation.
Une exploration élargie découvre un péristyle à bassin, une salle de réception, des puits dont l’un contient les reste d’une pompe en bois, des cuisines, une salle a manger dit triclinum. On note enfin les reste d’un temple, nommé fanum, des remparts de la citadelle et des ruines d’un amphithéâtre.

Infos et tarifs du musée gallo romain Vesunna

Au début des années 90, l’idée de la création d’un musée est lancée et c’est le projet de l’architecte Jean Nouvel qui est retenu, le musée ouvre ses porte en 2003.
Au pied de la tour, la visite débute dans un patio aménagé autour d’un chêne centenaire. Le visiteur découvre la domus et son environnement par le biais d’une maquette, puis l’ensemble des ruines via des mezzanines mettant parfaitement en perspective le site. Une exceptionnelle collection archéologique complète la visite.
Si vous ne savez pas quoi faire en Dordogne, le site est ouvert toute l’année !
De nombreuses animations sont proposées lors de la période estivale.
Le tarif normal est de 6€, le tarif réduit est de 4€.